LA MOTO ET SES RISQUES

Risques comparés de la voiture et de la moto: sur une moto, la stabilité est moindre: blocage de roues / déséquilibre avec passager ou bagages / sensibilité plus grande aux intempéries / éclairage moins efficace / accélérations plus violentes / freinage plus délicat / sensibilité plus grande à l’état de la route / crevaisons délicates / moto moins visible, pour les autres usagers, qu’une voiture. La protection par la carrosserie est plutôt symbolique (c’est le motard qui absorbe les chocs).
L’équilibre: à l’arrêt, assurer un béquillage correct (béquille centrale par grand vent) sous peine d’abîmer sa belle peinture ou celle des passants. En circulation, l’équilibre sur les deux roues doit être impérativement maintenu, sinon la chute est presque garantie. Être attentif au vent latéral, aux risques de dérapage par intempéries ou selon l’état de la chaussée, au comportement du passager, à la fatigue qui guette.
Conséquences de l’absence de carrosserie: une moto est moins large qu’une voiture et est donc moins visible. L’absence de pare-brise et d’essuie-glace diminue la visibilité. Les intempéries sont vécues en direct et fatiguent plus rapidement. Et surtout en cas de choc, il n’y a que l’équipement du motard qui puisse réellement le protéger, après une glissade ou en choc direct: aussi les blessures sont plus graves.

Retour haut de page